Photo de l'accueil de Anne-Sophie Lefèvre

Cabinet de kinésiologie
Mésange Bleue


« Parce que les maux nous expriment toujours quelque chose,
prendre sa santé en mains c’est faire un pas vers soi-même. »

Présentation

Photo perso de Anne-Sophie Lefèvre

Je suis Anne-Sophie, j’ai 45 ans et je suis kinésiologue.
Avant de choisir cette voie, j’ai enseigné le français pendant 20 ans en collège et lycée pour me consacrer les dernières années à l’enseignement du français pour les étrangers nouvellement arrivés en France. Cette expérience humaine d’échanges et de relations particulières qui se créent avec l’autre lorsqu’on ne parle pas la même langue, m’a beaucoup enrichie. J’ai expérimenté le dialogue avec l’autre sans les mots, juste dans l’énergie du corps et des émotions. J’ai sans doute partagé des choses plus fortes encore lorsque les mots n’étaient pas là, ou ne servaient pas à grand-chose…

Je suis aussi une maman, d’une grande famille et je peux le dire, tout comme mes élèves m’ont appris bien des choses, mes enfants aussi m’ont élevée. J’ai grandi avec eux.

Lorsque vous donnez vous recevez, et cela l’enseignant aussi bien que le praticien le sait parfaitement.

Comme toute personne qui emprunte la voie du thérapeute, le chemin est long et difficile et cela pour une bonne raison : vous devez entreprendre d’abord et en tout premier lieu le travail sur vous-même.

Il n’y a pas un chemin, il y a notre chemin, et c’est celui que l’on doit trouver et suivre. Bien des choses peuvent venir entraver la joie, la confiance ou la volonté mais un jour on sait vraiment au plus profond de soi pour quoi nous sommes ici.

Ce n’est pas tant moi qui ai choisi la kinésiologie mais plutôt elle qui m’a trouvée, comme une évidence. Ma formation a duré deux ans auprès de l’EKMA (école de kinésiologie et méthodes associées).

Ainsi, c’est avec joie que j’ai entamé un nouveau pan de vie, dans le désir profond d’être là pour les autres, dans l’écoute, le respect, le non jugement. Être là pour accompagner et aider celui ou celle qui désire vraiment alléger ses maux et ses souffrances lorsque cela est possible.

Photo d'ambiance de Anne-Sophie Lefèvre

La kinésiologie

La kinésiologie, pour qui, pour quoi ?

La kinésiologie est une approche par le corps prenant en compte la personne dans sa dimension psycho-émotionnelle, donc dans sa globalité. C’est une pratique douce puisqu’il n’y a pas de manipulations mais plutôt des « corrections » qui vont cibler exactement ce qui est bon pour le consultant.
Ainsi, la kinésiologie va permettre d’identifier les stress et les émotions que le corps a gardé en mémoire alors que nous ne sommes plus en capacité d’en être conscient. Une fois les corrections faites, la charge émotionnelle négative baisse ou disparait laissant alors l’énergie du corps circuler librement.

Comment trouves-tu les stress et l’endroit où ils sont cachés dans le corps ?

Avec l’aide du test musculaire. Le kinésiologue de par sa formation spécifique, va vérifier la réaction musculaire en tant qu’indication de la circulation et de l’équilibre de l’énergie.
En effet, l’être humain est doté d’une force vitale qui lorsqu’elle est bien équilibrée, circule sans entraves et participe naturellement au bien-être et au bon fonctionnement global de la personne.
Les douleurs et les maladies sont ainsi des symptômes de déséquilibre ou de blocage de cette énergie vitale. Bien avant nous, bien avant notre société moderne, beaucoup de cultures avaient déjà compris que le corps est gouverné « par une intelligence innée, connectée à l’intelligence universelle dirigeant le cosmos » (Santé par le toucher de John et Matthew THIE).
Dans les années 1970 le docteur John THIE donna ses lettres de noblesse à la kinésiologie mettant en avant les relations entre certains muscles et les méridiens d’acupuncture et leurs points réflexes vasculaires et lymphatiques. Ces corrections sont utilisées par le concept de « Santé par le toucher » que J. THIE a mis à la portée de ceux qui voulaient apprendre à se soigner différemment.

Pourquoi la kinésiologie améliore les apprentissages ?

Dans un premier temps parce qu’elle va faciliter la communication entre les hémisphères gauche et droit du cerveau. Par des mouvements spécifiques et des défusions de stress on arrive à améliorer le schéma bilatéral facilitant ainsi la coordination des deux hémisphères de notre cerveau. Cette branche de la kinésiologie se nomme l’Edu-K.

Comment se passe une séance ?

Une séance dure une heure maximum pour les enfants et un peu plus pour les adultes. Vous n’avez pas besoin d’ôter vos vêtements, juste vos chaussures puisqu’après avoir discuté avec le praticien, vous serez confortablement allongé. Les corrections dont vous aurez besoin se font la plupart du temps couché. Quelques exercices sont parfois exécutés au cabinet et peuvent être le plus souvent continués à la maison.

Je me suis formée auprès de l’EKMA (école de kinésiologie et méthodes associées) à Saintry S/Seine, je suis membre du syndicat des kinésiologues francophones le SKPF dont le siège est à Dijon.
Outre les concepts de Santé par le toucher et Edu-K j’ai également été formée à la kinésiologie relationnelle, l’Aura kinésiologie, et en PKP (pratique kinésiologique professionnelle).

Domaines d'applications :

Stress, fatigue, douleurs inexpliquées, nervosité, troubles du sommeil, problèmes de peau, énurésie chez l’enfant, dépendance, choc affectif, trac face aux examens, difficultés psychologiques...

Tous ces maux peuvent être la conséquence de stress plus anciens, parfois de mots non exprimés, d’émotions enfouies...

La kinésiologie c’est aussi :
Une amélioration des troubles de l’apprentissage et des difficultés scolaires.

Séances et Stages

Photo des séances individuelles

Séances individuelles

Accueil au cabinet sur rendez-vous du lundi au samedi.

Tarif : 40 euros
Durée : une heure 15 mn

Témoignages

Contact

Anne-Sophie LEFÈVRE
Cabinet de kinésiologie Mésange Bleue


176, rue d’Auxonne
21000 DIJON

07 68 53 19 66

as.kinesiologie@gmail.com